1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

el watan - constantine : Quatre sessions pour la formation de formateurs

PDFImprimerEnvoyer

Pour la troisième année consécutive, l’Ecole normale supérieure AssiaDjebar de Constantine organise une série de sessions de formation au profit des nouvelles recrues du secteur de l’enseignement supérieur.

C’est en réponse à l’arrêté ministériel n°932 du 28 juillet 2016 visant l’accompagnement pédagogique des enseignants-chercheurs nouvellement recrutés et l’apprentissage de compétences professionnelles requises que l’ENSC a initié cette formation andragogique, qui concerne, pour l’année 2018-2019 pas moins de 186 nouvelles recrues.

Selon MounaBechlem, de la direction de la formation continue et des relations extérieures, «l’ENSC, du fait de l’expérience de son staff d’enseignants formateurs de rang magistral, qualifiés et spécialisés en sciences de l’éducation, en pédagogie, en andragogie, en psychologie et en didactique, est la mieux placée pour réussir cette formation de formateurs.

C’est la raison pour laquelle notre établissement se charge du volet formation depuis la rentrée 2016-2017.Pour cette année, ce sont quatre sessions qui ont été programmées : la première a eu lieu du 13 au 16 janvier, la deuxième du 3 au 6 février, la troisième du 17 au 21 mars prochain et la dernière du 21 au 24 avril prochain».

Les enseignants concernés par cette formation sont issus de sept universités de l’est du pays, à savoir : Batna1 et 2, Larbi Tebessi de Tébessa, le centre universitaire AbdelhafidBoussouf, de  Mila, l’Ecole normale supérieure de Sétif, l’Ecole polytechnique de Constantine et l’université des sciences islamiques Émir Abdelkader», a précisé notre interlocutrice, qui revient sur la vocation et la mission de l’ENSC, qui assure «la formation des futurs enseignants, le développement pédagogique et la recherche scientifique».

Outre l’encadrement basé sur les volets pédagogie, psychologie et praticité dans l’enseignement selon le système LMDK, l’ENS a sollicité en vue de dispenser des conférences, le Pr AbdelhakNemouchi de l’université de Oum El Bouaghi et l’un des fondateurs du système LMD, ainsi que le Pr BelkacemYkhlef de l’ENS.

L’Ecole a connu un changement structurel et pédagogique important ces dernières années. Elle accueille chaque année près de 1500 nouveaux étudiants issus des 24 wilayas de l’est et du sud du pays, avec l’ouverture de nouvelles filières,  dont l’informatique, la physique-chimie, les sciences naturelles, etc.

Elle forme des enseignants pour le ministère de l’Education nationale dans les matières suivantes : mathématiques, informatique, physique-chimie, sciences naturelles, littérature et langue arabes, français, anglais, philosophie et histoire-géographie répartis en trois paliers : professeurs de l’enseignement secondaire (PES), professeurs de l’enseignement moyen (PEM) et professeurs de l’enseignement primaire (PEP).

 

 

NAÏMA DJEKHAR

 

 

 

 

https://www.elwatan.com/pages-hebdo/etudiant/quatre-sessions-pour-la-formation-de-formateurs-06-02-2019