1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

Mot du directeur adjoint de la formation continue et des relations extérieures

PDFImprimerEnvoyer

 

Directeur Adjoint de la Formation Continue Et des Relations Extérieures :

Prof. Mustapha Kamel MIHOUBI

 

Depuis sa mise en place 1991, la formation continue au sein de l’ENSH a pris une ampleur telle que les  effectifs auxquels elle s'adresse dépassent ceux concernés par les cycles de formation de graduation.

L’offre de formation repose essentiellement sur l'expérience acquise à travers les prestations que nous  avons assurées pendant plusieurs années, consolidée par les évaluations entreprises avec nos partenaires et sur les exigences d'une adaptation rapide et conséquente de la formation aux objectifs :

  • des professionnels des ressources en eau
  • des professionnels de l'aménagement du territoire, de l'environnement et de l'équipement.

Notre approche intègre la volonté de maîtriser et celle de transmettre le savoir-faire scientifique, technologique et technique le plus performant quel que soit le domaine pris en charge.

A cet effet, un travail de prospection et de marketing très offensif est mené pour capter les compétences les plus en vue au niveau des institutions liées à la recherche scientifique  et la recherche développement dans les domaines de l'ingénierie, intéressant nos partenaires. Ce travail est facilité par le réseau de relations tissées, tant sur le plan national qu'international, à travers les contrats de partenariat et programmes établis avec de nombreuses institutions aussi bien universitaires que socio-économiques.

Nous préconisons  un programme à deux volets pour répondre aux  préoccupations de nos partenaires :

  • aussi bien celles exigeantes pour la nécessité de doter rapidement une catégorie professionnelle donnée, d'un outil de travail scientifique précis nécessaire à l'environnement d'un projet en cours d'étude ou de réalisation.
  • que celles à plus long terme de développer leur potentiel  technologique et technique  afin de concevoir et d'appliquer les solutions les plus rationnelles et les plus modernes dans l'élaboration et la réalisation des projets.

Dans le cadre du projet de coopération Algéro-français, RME, l’Ecole Nationale Supérieure d’Hydraulique est parmi les établissements pilotes qui aspirent à créer une filiale de valorisation des prestations de services dans le domaine de la formation qualifiante, l’étude et l’expertise.